« Que faire ? | Accueil | Subtile nuance »

Commentaires

Grégoire Lucas

Albert. Merci pour votre message. Et oui une adresse IP est l'adresse unique d'un ordinateur présent sur le réseau. Donc si vous avez la même adresse IP qu'un autre c'est que vous êtes la même personne...

Mais passons. Je suis à votre disposition en mairie. Le mieux pour me voir est de prendre contact avec la secrétaire des adjoints en mairie et on fixera un RDV... Bon rétablissement !

Albert

Monsieur Lucas,

J'avoue ne pas comprendre votre dernier message ni cette histoire d'adresse. Apparemment on ne peut donc plus vous écrire à cause de plaisantins ? De mon côté, si vous n'êtes pas Michael, je ne suis personne d'autre que moi !

Je regrette ce blocage, qui leur donne gain de cause : permettez moi de vous dire que le débat renforce plus que l'autocongratulation, car ce qui ne tue pas rend plus fort !

J'aurai voulu qu'étant jeune et apparemment plus courageux que la moyenne, vous amélioriez l'état de la droite à Paris de fait en ne surfant pas seulement sur la polémique politicienne, mais en étant vraiment incisif dans le débat de fond. Pour cela il faut soigner le style, mais surtout l'argumentation : oui, Fabius dit des âneries, mais, sauf votre respect, il est inutile de la dénoncer par des textes simplistes. Il faut aller au fond des choses, aux principes, et argumenter avec rigueur en étant inattaquable sur la forme et le fond : car les phrases creuses, les phrases simplistes vous reviennent toujours dans la figure, comme vous l'avez vu. Et en plus, il ne faut pas perdre de vue nos problèmes de petits citoyen de quartier, même si c'est moins noble que la "Politique"

Et apparemment je ne suis pas le seul à penser cela !

Cela dit, vous avez fait preuve d'un certain courage en entrant dans le débat, un temps, et vous pouvez compter sur mon soutien. Dès que j'aurai été déplâtré, je viendrai à une permanence. Et on s'expliquera. Je ne sais si ce message vous arrivera, mais tant pis. Respects. AS.

Grégoire Lucas

Bon je viens de rentrer. IL faut que je mette une fin à ce délir. Manifestement un petit maln s'amuse à déposer des messages sous plusieurs identités. C'est drôle l'adresse IP de Michael est la même que celle de Maurie, Franck, Séverine et les autres.

Premièrement je vais effacer les messages insultants pour tout le monde.

Deuxièmement je vais devoir modérer ce blog.

Grégoire Lucas

Sleiman. Enfin nous nous rejoignons ! J'aurais presque pu signer ce post ;-))

Sur Hayek, la société globale etc... je te rejoins.

Oui faire de la politique c'est aussi et surtout s'engager pour des grandes causes. Je crois qu'il y a simplement eu un malentendu juste parce que je m'implique moi-même dans d'autres causes et qu'il faut que chacun s'engage à son niveau et selon ses affinités (politique, associations...).

Albert

Alors là Sleiman, jusque la je me disais on comprend rien à ce qu'il dit c'est un poète tropical, mais là j'applaudis et baisse ma casquette.

C'est tout à fait ce que je voulais dire. Bravo. Plus de textes pompeux sur la politique politicienne, mais de l'action sur le terrain ! Fini le gargarisme à l'hélium, du concret pour le citoyen. Et c'est encore plus valable pour les jeunes élus qui ont des preuves à donner !

Sleiman

Tu vois, Grégoire, mon ami, nous avançons : tu me dis que "tu conviendras que (dans le verbiage) tu ne fais pas mieux que moi..." Mais j'en conviens très volontiers, tu sais. C'est pour ça, d'ailleurs, que tu es Elu et que je ne suis qu'électeur.

Loin de moi l'idée de critiquer la valeur de ton engagement d'adolescent auprès des autres. On a tous notre vieille petite voisine à qui porter son journal, et c’est bien que tu l’aies fait. C'est de la proximité qu'il ne faut pas négliger, surtout avec la canicule, qui pourrait bien se reproduire si on ne se décider pas à boucher le trou dans la couche d’ozone.

Cela dit, non, je ne suis pas d’accord. Du tout. Parce que j’ai l’impression que ton approche du politique n’est pas assez globalisante. Si je ne craignais pas de froisser quelque peu ton affect, je dirais qu’elle est quelque peu ringarde.

C’est la leçon que j’ai tirée, moi, de Hayek. Nous vivons à l’heure de la mondialisation, laquelle ne progresse pas seulement par des grands flux économiques qui ruinent les réponses sectorielles, mais comme il le disait, par des “influx capillaires” (capillary impulse) qui se traduisent même en termes socio-politiques. Il a eu la vision que le tien et le mien deviendraient le nôtre, comprends-tu, et que la globalisation, même s’il ne l’appelait pas ainsi, se traduirait en termes humains.

Le quartier devient ainsi enjeu de politique globale. Il s’insert dans les flux qui pénètrent le monde entier. Les problèmes de crottes du 15ème n’intéressent pas encore le Darfour, mais le Darfour intéresse le 15ème. Des hommes, des femmes, des vieillards vivent, dans le 15ème, comme les miens, comme mes amis, qui sont immergés dans le tissu social de ta cité, en symbiose fusionnelle avec les vieillards, les femmes et les hommes du Darfour.

Est-ce que tu comprends cela ? Alors, que nous sert ta simple indignation ? Nous avons besoin d’engagement. Tu ne peux rien faire ? Alors bouge, imagine, sois jeune, entreprenant. A toi de trouver. Tu as les commandes, ou tu tiens la serviette de celui qui les a. En un mot : crée, FAIS DU POLITIQUE !

Grégoire Lucas

Maurice. La Mairie centrale concentre effectivement beaucoup de pouvoirs (cf. la loi PML). Mais vous avez raison il faut réagir à face la politique de la Mairie centrale et c'est ce que nous faisons depuis plusieurs années.

Nous ne cessons de nous exprimer sur ces sujets lors de nos conseils d'arrondissement mais aussi au sein du Conseil de Paris pour ce qui concerne mes "collègues" qui en font parti.

Nous diffusons régulièrement des tracts alertant sur ces problèmes et organisons des manifestations (ex : récemment concernant la fermeture de ma porte de vanves, ou il y a plusieurs mois concernant la piste cyclable boulevard garibaldi et de grenelle, ou encore au sujet du centre beaugrenelle dont la rénovation suscite de nombreuses polémiques).

Maurice

Monsieur Lucas,

D'accord vous n'êtes pas Michael (de toute façon si c'est vous vous n'allez pas le dire !).

Merci de répondre sur la propreté, qui participe grandement de notre qualité de vie, ainsi que de l'image de notre ville.

Si je vous suis, vous ne pouvez rien faire sur le Darfour (ok, mais vous devez mobiliser les élus) vous ne pouvez rien faire ni sur le verbiage, ni sur la propreté. Mais alors, sans vouloir vous offenser, vous servez à quoi ? Car c'est toujours la faute de la mairie centrale !

Alors sauf votre respect que je vous porte, au lieu de blablatter sur Fabius et Jospin, pourquoi les élus de droite se contentent de somnoler sans harceler la mairie de Paris, de se battre et de communiquer contre eux ! Y en a marre de l'action nuisible et dispendieuse du maire de Paris et y en a marre de la nullité des élus d'opposition qui semblent attendre en somnolant les élections. Désolé mais les mots doivent avoir un sens.

Respectueusement. Merci de vos réponses. Maurice. Paris 15e.

Grégoire Lucas

Albert, Séverine merci pour vos messages.

Séverine vous déformez mes propos. Je ne peux rien individuellement au problème du Darfour. C'est tout ce que je voulais dire. Cela ne m'empêche pas de me sentir concerné...

Albert. Vous l'aurez remarqué mon blog n'est pas que consacré aux problèmes locaux.

Bien sûr j'ai un avis sur les problèmes de propreté dans Paris, sur le manque criant de places de crèches (il suffit de voir la liste d'attente dans notre arrondissement), sur les travaux qui créent des bouchons sans précédent...

Mais permettez moi aussi d'avoir un avis sur la politique sociale, sur l'économie, bref sur la société que nous préparons pour nos enfants.

Quant à Jospin. Je pense, mais je me trompe peut-être, qu'il n'a pas complètement renoncé. En tant qu'observateur (et un peu acteur) de la vie politique le sujet m'intéresse aussi...

Albert

Monsieur Lucas,

Enfin une réponse ! Bravo, j'y croyais pas, contrairement à Maurice.

Cela dit, il a pas tort. Vous connaissez l'Afrique ? En plus, c'est quoi ce sondage sur Jospin. On s'en moque, il est grillé celui-là : personne en veut plus, même pas les socialos (une dégelée grâce à lui ça leur a suffit).

Nous ce qu'on veut c'est votre avis local pas sur des sujets de politique politicienne qui nous emm... et vous dépasse ! Parlez-nous des trottoir, des travaux et des machins comme ça. Et puis stop aux phrases clichés bidons pour niais. Moi je parle concret. Et permettez moi de vous dire que si M. Sleiman fait du verbiage, lui il est pas élu français et il s'exprime comme il peut : alors l'humilier me paraît inapproprié, car ça n'excuse pas le votre. Et puis je vous signale amicalement que dire que pour le verbiage on ne fait pas mieux que vous : ça veut dire que vous êtes le maître en verbiage ! Attention jeune homme, vous ripez.

Merci. Bravo pour avoir repris le manche avec du courage. Respects. AS

Grégoire Lucas

Maurice,

1. Michael ce n'est pas moi !
2. Mr Sleiman seul ne peut rien pour le Darfour certes, mais moi non plus.
3. Sur les déjections canines c'est vrai que nos rues sont de plus en plus sales. Croyez bien que les élus de l'arrondissement dont la propreté ne dépend pas (c'est la mairie centrale qui gère cela) ne cessent d'alerter le Maire de Paris sur ce véritable problème.

Benoît

Salut, tous, salut Jean-Etienne, si tu es là. Salut Greg. Heureux de te sentir près de nous.

C'est quoi le Darfour ? Pourquoi Greg ne veut pas en parler, déjà ? J'ai pas tout suivi.

Jean-Etienne, tu vas être furax. Fauvette a pissé sur tes fringues

Grégoire Lucas

Sleiman, tu me parles de verbiage et tu me réponds : "Il ne s’agit pas de donner des sous à un roi nègre, comme tu dis, mais de mettre en mouvement des cercles de concertation politico-économique dans le cadre d’une intentionnalité globale de résolution. "

Tu conviendras que tu ne fais pas mieux que moi...

Concernant l'engagement je ne pense pas vraiment avoir à recevoir de leçons.

J'ai commencé à consacrer beaucoup de temps à l'engagement politique et donc aux autres dès mon adolescence et encore une fois je pense qu'au risque de te choquer qu'il y a des situations dramatiques dans notre pays et qu'il faut aussi les régler. Sinon le pays implosera.

Je ne mets évidemment pas sur le même plan le drame permanent de l'Afrique et les problèmes sociaux en France. Mais tu sais à mon modeste niveau d'élu local j'essaye déjà de m'occuper des problèmes de mes concitoyens avec mes faibles moyens...et surtout d'alerter mes ainés qui ont plus de pouvoir et de poids sur les situations urgentes. Je t'invite à venir assister aux permanences en mairie pour que tu rendes comptes des problèmes humains auxquels nous sommes confrontés tous les jours...

Maurice

Monsieur Lucas, tout d'abord laissez moi vous dire que j'ai toujours su que vous réagiriez. Permettez-moi respectueusement quelques observations.

Tout d'abord, tout était constructif dans nos échanges et de chaque message vous devriez tirer quelque chose pour vous.

Ensuite, j'ai pris note que vous étiez élu de quartier : alors pourquoi ne répondez vous pas sur les déjections canines qui innondent nos trottoirs et causent des accidents dramatiques et quotidiens dans l'indiffénce supérieure des autorités.

De plus, pourquoi vous êtes vous fait passer pour Michaël avant de répondre vous-même ?

En outre, laissez moi vous dire que vous n'avez pas perçu le sens de nos propos : moins de réponses creuses (sensibiliser au monde qui les entoure... on est pas autistes !)
et d'affirmations à l'emporte-pièces sans nuances, svp, merci (dire "la politique actuelle d'aide au développement est néfaste", ça manque un tantinet de nuances et d'information. Car si bien des choses sont effectivement à revoir, je pense que vous n'êtes jamais allé en Afrique voir les réalisations de la coopé française...).

Enfin, c'est pas M. Sleiman tout seul qui par son initiative va stopper la guerre au Darfour.
Merci. Respectueusement. Maurice. Paris 15e.

Sleiman

"Par contre je te l'accorde il est aussi important que les jeunes (et les moins jeunes !) soient sensibilisés au monde qui les entoure et aux problèmes qu'il rencontre. C'est effectivement cela faire de la politique". Et patati et patata.

Grégoire, mon ami, ce n'est pas pour recevoir de vaines platitudes de ce genre que je m'adresse à toi, mon Elu, en tant que jeune, et en tant qu'électeur. Tu es dans le Verbe éthéré, je te parle d’engagement.

Sur ce point, j'y suis depuis longtemps, dans l'engagement, dans le médicament. Cela me coûte assez cher en argent et en temps, sans compter les risques car tous les docteurs ne veulent pas me faire des ordonnances pour d’aussi grosses quantités. Et puis là-bas, je paye de ma personne. Tu as déjà échangé un paquet de pop-corn contre une arme pour défendre des enfants, toi le responsable de la jeunesse ? Alors j’ai besoin de soutiens.

Quant au Darfour, tu n’as pas l’air de savoir très bien ce que c’est. Il ne s’agit pas de donner des sous à un roi nègre, comme tu dis, mais de mettre en mouvement des cercles de concertation politico-économique dans le cadre d’une intentionnalité globale de résolution. Voilà le problème, voilà aussi la honte : car les politiques ont peur de s’engager.

Grégoire Lucas

Séverine, pour la photo dont acte ! Il faudra que je pense à la changer et en mettre une où mes rondeurs seront plus apparentes ;-))

Sinon petite précision je ne suis pas Michael. Désolé de vous décevoir. Lorsque j'écris je le fais toujours à visage découvert et j'assume mes propos. En tout cas merci au soutien de Michael...

Sleiman concernant le Darfour je connais la situation là-bas...

Oui il y a des jeunes là-bas. Mais il y a en aussi ici.

Mon devoir d'élu local c'est d'abord de me consacrer à la jeunesse de mon arrondissement.

Par contre je te l'accorde il est aussi important que les jeunes (et les moins jeunes !) soient sensibilisés au monde qui les entoure et aux problèmes qu'il rencontre. C'est effectivement cela faire de la politique.

Mais tu sais le problème est plus complexe que tu ne le présentes. Le sujet lié à cette question est entre autre celui de l'aide au développement et la manière dont les aides venant d'Europe sont utilisées et détournées de leur principal objectif.

Avant de se mobiliser comme tu dis (je t'invite à le faire et à lancer des initiatives car que diable nous sommes tous des citoyens autonomes et responsables) il faut aussi réfléchir à la meilleure manière de le faire.

De mon côté je considère que le préalable est de dire lorsque l'on en a l'occasion combien la politique actuelle d'aide au développement est néfaste car elle sert plus à financer les partis politiques au pouvoir dans ces régions qu'à résoudre les problèmes de faim et de santé...

Après cela toutes les initiatives sont les bienvenues.

Sleiman

Salut à toi, Grégoire, que la journée te soit douce.

Je trouve quand même un peu fort de café, excuse-moi, que tu t'étonnes de ce qu'on t'interroge, ès qualité d'Elu, sur le sort du Darfour. Peut-être n'as-tu pas vu qu'il fait aujourd'hui la une de la presse, une fois encore ? Tu me confirmes mon intention première : ton refus d'aborder le sujet.

Que m'importent des états d'âme. Il ne s'agit pas de savoir si on est révolté - encore heureux que tu le sois - mais de ce qu'on fait. Depuis 3 ans, 300.000 morts et la guerre menace à présent le Tchad et même la République Centrafricaine. Alors ? Il y a des jeunes, là-dedans, beaucoup de jeunes. Tu ne t'occupes pas des jeunes ?

Que fait la mairie pour informer, pour être solidaire, pour mobiliser ?

Séverine

Salut Greg’ ! Quand même rassurée de savoir que tu existes vraiment. Bon, on n’est pas plus éclairé sur tes rapports avec Michaël, mais ça ne fait rien. Pour la photo, c’est vrai que tu fais un peu, disons, trop rond sur le site de la mairie mais j’aime autant ça. L’autre, je ne la trouve pas vraiment flatteuse : ça fait quand même un peu ado pas trop mur.

Grégoire Lucas

Réponse pour Albert :

Oui je suis bien le même homme que celui qui est en photo sur le site de la mairie. Mais il est vrai que j'ai choisi pour mon blog une photo plus flatteuse !

Et j'appartiens bien au même conseil municipal que Mr Balladur.

Grégoire Lucas

C'est encore moi, l'auteur de ce modeste blog !

Je viens de lire tous vos messages. Certains constructifs d'autres un peu moins... mais c'est la loi du genre.

Concernant mon absence lors de votre conversation passionnée, j'en suis désolé car j'aurais aimé y participer vous vous en doutez ! Malheureusement mes contraintes professionnelles m'en ont empêché... Mais un débat cela peut aussi se faire sur la durée. Après tout un blog n'est pas une plateforme de chat...

Sur le fonds je reconnais personnellement la liberté de Mr Fabius de tenir les propos qu'il a tenus. Ce qui me gêne plus c'est que cela vienne d'un homme qui s'est souvent posé par le passé comme donneur de leçon et moralisateur. C'est tout....

Grégoire Lucas

Bonsoir à tous,

quelle surprise de voir autant de messages en si peu de temps ! Désolé de ne pas vous avoir rejoint plus tôt mais travail oblige j'essaye de poster lorsque je trouve du temps pour cela... A côté de mon mandat électif j'ai en effet un autre métier que je dois assumer ;-))

Merci pour tous vos commentaires, quel qu'ils soient. Le blog permet ce genre de débat et c'est tant mieux !

Sur le Darfour je ne comprends pas très bien pourquoi on m'interpelle sur ce sujet, mais une chose est sûre : ce qui se passe là bas me révolte autant que vous...

Pour les biocarburants, j'ai une position très claire sur le sujet. Il faut cesser l'hypocrisie actuelle et permettre aux agriculteurs de les produire comme c'est le cas en Allemagne par exemple. Il est tout de même incensé que le Gouvernement français interdise ce type de production tout cela parce qu'il serait difficile d'y appliquer la TIPP (en effet comment justifier que l'on taxe des carburants propres ?).

Promis la prochaine fois qu'un post génère autant de commentaires je ferai en sorte d'être présent au bon moment !

Sleiman

Bon, je m’en vais aussi. Il se fait tard. Le soir, on voit moins les crottes sur les trottoirs, les risques sont accrus. Il apparaît qu’il n’y a plus rien à espérer de Greg ce soir. Au fait, il paraît que ce Monsieur s’occupe de la jeunesse à la mairie. Cela demande tant de travail, la “jeunesse”, qu’on ne puisse répondre à ses administrés ? Que le lait et le miel se répandent sur votre sommeil à tous !

Adrien

Ah. Putain. Je suis essouflé à lire la masse de vos messages. Putain je me suis bien maré. Mais Greg ne vous répond pas. C'est dommage, surout pour un élu, ça aurait été marant de voir comment il répond. Il finira par le faire je crois. En tout vas bravo pour votre causerie. Si ça continue, j'y participerai demain.

Maurice

Cher M. Lucas, j'ai regretté votre absence du débat -pour le moment, je ne désespère pas- mais au moins votre texte (quelle que soit sa qualité) a permis un sympathique échange intergénérationnel... Sans vous mais grâce à vous. J'aimerai quand bien savoir qui vous êtes en fait. Respectueusement. Maurice. Paris 15e. (PS : depuis le RPF j'ai toujours voté Gaulliste et ça ne va pas changer !).

Séverine

Bon, moi aussi, je m'en vais. Jean-Etienne a son chat, moi j'ai mes enfants. J'en ai quand même cinq. De toute façon, ça ne sert rien d’attendre. C’est Albert qui a raison : Grégoire n’est pas là. Il prend ses WE en semaine et il travaille le dimanche. Pas bête, ça rallonge, et ça use moins. En attendant, on est gogos. Comme d’habitude.

C’est quand même vraiment, vraiment un drôle de blog ! Grégoire gagne à être connu.

L'utilisation des commentaires est désactivée pour cette note.

juillet 2007

lun. mar. mer. jeu. ven. sam. dim.
            1
2 3 4 5 6 7 8
9 10 11 12 13 14 15
16 17 18 19 20 21 22
23 24 25 26 27 28 29
30 31